La plaque mémorielle tchécoslovaque

Une nouvelle plaque mémorielle en hommage aux tchécoslovaques victimes du nazisme a rejoint le Mur du souvenir de la fosse aux cendres.

Jeudi 7 mars, une nouvelle plaque a été apposée sur le Mur du souvenir par l'entreprise Marbrerie Touchemann. Elle rend hommage aux 364 déportés tchécoslovaques enregistrés dans les listes du KL-Natzweiler, dont une majorité pour raison politique. Seuls 81 tchécoslovaques sont passés par le camp souche. Les autres ont directement été éparpillés dans les 50 camps annexes situés de chaque côté du Rhin. Ils sont 49 à avoir succombé à la déportation dont 13 dans le camp central.

 

 

 

La cérémonie de dévoilement a eu lieu le lundi 11 mars à 15h, en présence de Peter Pellegrini, Premier Ministre de la République slovaque, Marek Eštok, Représentant permanent de la République slovaque auprès du Conseil de l'Europe, Emil Ruffer, Représentant permanent de la République tchèque auprès du Conseil de l'Europe et Alexandre Piton, Sous-préfet de Sélestat-Erstein.

 

La cérémonie, très brève, s'est déroulée comme ceci :

  •  15h : Accueil des invités devant le Centre européen du résistant déporté, par Madame Frédérique Neau-Dufour, directrice.
  • 15h10 : Descente en bas du camp, devant la fosse aux cendres, pour le dévoilement de la plaque.
  • 15h30 : Dépôts de gerbes, moment de recueillement  et hymnes nationaux de la République slovaque, la République tchèque et de la France.

A l'issue de la cérémonie, le Premier Ministre, les ambassadeurs et Frédérique Neau-Dufour ont répondu aux questions de la presse. L'événement a été très relayé en République slovaque. La rencontre s'est conclue par une visite guidée en anglais de l'ancien camp de concentration et de la chambre à gaz, par Frédérique Neau-Dufour.